mots croisés travail ennuyeux 1

 

 

 

 

Aujourd’hui en plus d’un métier nous vous proposons d’apprendre un mot inutile.

Un verbicruciste est un... créateur de mots croisés. La rédaction tiens à s’excuser d’avance auprès de tous les aficionados des mots croisés. En effet malgré la noblesse de cette activité nous n’avons pas pu nous empêcher de sourire en découvrant qu’on pouvait vivre en faisant des mots croisés.

 

Pas le plus vieux métier du monde mais quand même…

Pour la petite histoire, les mots croisés ont été inventés en 1913 aux USA par Arthur Wynne. C’est pour le New York World que ce journaliste les a conçus. Depuis ils ont évolué et on distingue désormais 8 types de mots croisés différents en fonction de la langue et de la culture.


Ainsi, depuis des décennies de courageux hommes et femmes permettent à nos retraités de tromper l’ennui en attendant la mort. Ils parviennent aussi à empêcher les bibliothécaires cinquantenaires frustrées de devenir trop agressives pour pratiquer correctement leur métier.

 

Pourquoi choisir le verbicrucisme ?

Pour devenir verbicruciste, en plus d’être un amoureux des lettres, il faut avoir un goût prononcé pour le sadisme et la gérontophilie. Si vous possédez ces trois qualités n’hésitez pas à vous adressez à un journal quotidien pour intégrer le service. Pensez bien à draguer la vieille secrétaire à bigoudis de l’entrée, cela ne peut qu’augmenter vos chances. Enfin, face à l’avènement des logiciels de création de mots croisés, vous serez l'un des derniers résistants face aux machines, tel un Keanu Reeves ou un John Connor pour groupies de maison de retraite (un homme à femme quoi).

 

  • Qualités requises pour le poste


- Etre excellent en orthographe

- Sadisme

- Gérontophilie

- Savoir utiliser un stylo

 

  • Avantages du poste


- Peinard

- Pas de concurrence humaine, personne ne veut faire ce job

- Pas de sport

 

  • Inconvénients du poste


- Pas très prestigieux

- Soirée Scrabble

- Ennuyeux

 

Parce qu’il n’y a pas de sous-métier...

 

 

Fabien.V

 

 

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager !