Hall_of_eve

 Il y a un peu plus d’une semaine, vous fêtiez peut-être Halloween avec vos amis lors d’une soirée horrifique. Histoire de faire durer les plaisirs macabres, on se penche aujourd’hui sur le quotidien des petites mains de la Grande Faucheuse et le business de la mort.

Imaginez votre lieu de travail : la scène d’un crime tout récent, une pièce maculée de sang, une allée de cercueils, une salle remplie de personnes endeuillées... Pas étonnant que les métiers liés à la mort n’aient que peu de succès. Mais il faut bien reconnaître que les professionnels s’occupant de ces soucis là sont tout aussi utiles que vous et moi.

Voici quelques exemples de jobs récurrents dans ce milieu :

  • Fossoyeur

Il s’agit de creuser la tombe où sera inséré le cercueil du défunt et la reboucher ensuite. Le métier de fossoyeur peut aussi nécessiter des compétences en jardinerie afin d’entretenir les tombes et les cimetières.

  • Designers de cercueils et d’urnes

Désormais le design ne se limite plus à la mode et la décoration d’intérieur. Il existe aussi des designers dans le secteur des enterrements. Grâce à l’imagination des concepteurs, le choix de votre dernière demeure sera un vrai casse tête. Forme, couleur, matière, cercueil personnalisé, écolo, low cost ou biodégradable, il vous faudra sûrement toute une vie pour vous décider !

  • Nettoyeur de scènes de crime

Peut-être le plus glauque de tous, ce métier consiste à remettre en état le lieu d’un crime. Commencez par enfiler un masque et une combinaison étanche. Puis, à grand renfort de produits phytosanitaires, soyez prêt à récurer et poncer pour supprimer les tâches, insectes et odeurs.

 

travail de fossoyeur (1)

 Qualités requises pour ces postes :

- Fort de personnalité

- Ne pas avoir peur facilement

Forte résistance psychologique

 

Avantages pour ces postes

- Pour les personnes qui aiment travailler seules, souvent ces postes ne sont pas en équipes

- Le peu de collègues que vous pouvez avoir ne vous casseront pas les oreilles

- Être habitué et ne plus avoir peur de la mort

- Pouvoir organiser ses propres funérailles

 

Inconvénients pour ces postes

- Produits d’entretien qui peuvent être corrosifs, allergisants et inflammables

- Contacts récurrents avec les familles endeuillées

- Relation quotidienne à la mort

 

 

Parce qu’il n’y a pas de sous-métier…

 

Meriem M.

 

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager !