travail-enfant

© GETTY IMAGES

 

Dans l’équipe TPMR, nous sommes tous sur le point de finir nos études et dans quelques mois nous serons donc en recherche d’emploi. Peu importe les études que chacun a suivi, bientôt c’est un nouveau chapitre de notre vie qui commence. Un peu nostalgiques de notre innocence perdue, nous souhaitions nous remémorer avec vous quelques souvenirs d’enfance.

Nous avions tous plus ou moins les mêmes rêves de travail dans notre enfance. À cette époque, nous ignorions encore la crise financière et le chômage. Vous souvenez vous de la fin de votre phrase « quand je serai grand je serai…. » ?

Pour les filles, être maîtresse d’école était le plus courant. La belle maîtresse dont les garçons tombent amoureux et à qui toutes les filles veulent ressembler.

Être princesse était aussi un job de rêve d’enfant ! Il s’agit de  chanter avec les animaux, se balader dans les forêts, sourire tout le temps et toujours être de bonne humeur.

Chanteuse/chanteur solo ou avec un groupe, inspiré de Britney Spears, Billy Crawford ou encore  les Spices Girls et les Backstreetboys !

Infirmière/infirmier, beaucoup de garçons changent d’avis sur ce métier et nombreuses sont les filles qui continuent à croire en ce job en grandissant et l’exercent un jour.

Pilote d’avion, le rêve qui dure le moins longtemps. Généralement quand les jeunes garçons arrivent au collège, les cours de maths les font changer d’avis.

On pensait aussi embrasser une carrière de sportif de haut niveau, devenir le futur Michael Jordan. Ça reste le sport plus courant parmi les sports de rêves d’enfants.

Ah, l’enfance ! On pouvait croire qu’être astronaute était chose facile. Nous voulions explorer l’infini, on ne se contentait pas de croire que la Lune était faite de fromage comme on le voyait dans « le bus magique ».

 

Meriem M.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager !