Rester au lit

Vous en rêviez, la NASA l’a fait ! Gagner sa vie depuis son lit, c’est désormais possible. La très sérieuse agence spatiale américaine est à la recherche de personnes prêtes à rester au lit pendant 70 jours pour la coquette somme de 13 000€.

Le job le moins stressant du monde

Les heureux volontaires devront rester allongés pendant 70 jours dans des lits inclinés construits sur-mesure pour les besoins de l’expérience. Ils resteront ainsi pendant plusieurs semaines, sans rien faire, mis à part lire, regarder la télévision ou encore surfer sur Internet. Et ne quitteront leur lit douillet que pour quelques tests scientifiques.

L’objectif de ce drôle de travail nommé « Bed-Rest Study » ? Evaluer les effets sur le corps humain d’un long voyage dans l’espace en position allongée. Les résultats de cette expérience permettront ainsi à la NASA de pouvoir préparer les futurs voyages dans l’espace vers la Lune et vers Mars.

Une expérience qui ne sera pas de tout repos

Malgré les apparences, et bien que l’idée d’un repos forcé soit attrayante pour les amateurs de grasses matinées, il faut savoir que les volontaires seront triés sur le volet. Ce travail nécessite une excellente santé physique et mentale puisque, comme l’explique le Docteur Cromwell, « demander à quelqu’un de rester allongé si longtemps, ce n’est pas anodin ».

En effet, le corps sera mis à rude épreuve : maux de tête, nausées, nez bouché, muscles atrophiés, ... Les effets secondaires peuvent être nombreux. Pour autant, des massages quotidiens et la possibilité de recevoir la visite de ses proches sauront rendre l’expérience plus plaisante.

Alors si malgré tout cela vous êtes tenté, l’expérience de la NASA est peut-être faite pour vous !

Qualités requises pour le poste :

- être en bonne forme physique

- avoir un mental résistant

 

Avantages du poste :

- ne pas être obligé de régler son réveil

- se constituer un capital sommeil en prévision des nuits courtes

- idéal pour les narcoleptiques

 

Inconvénients du poste :

- vie sociale limitée

- effets secondaires douteux

- ne convient pas aux insomniaques

 

Parce qu’il n’y a pas de sous-métier…

 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager !